La luminothérapie en hiver

L’hiver, son froid, sa lumière rare, ses plats copieux et….ses journées sous la couette ? Vous faites peut-être partie des (nombreuses) personnes qui ont envie de dormir plus en hiver.

Si vous travaillez, vous vous sentez ramolli au travail, vous manquez d’énergie, d’entrain, et vous avez parfois l’impression qu’il ne vous sera pas possible de passer une journée entière sans faire de sieste.

Le matin, il vous est difficile de sortir du lit. Le soir, vous vous coucheriez volontiers à 21h. Le week-end, vous avez envie de paresser sur votre canapé. Est-ce normal ? Comment traverser cette période ?

Avons-nous besoin de dormir plus en hiver ?

Se sentir fatigué tout l’hiver est pour le moins inconfortable, surtout lorsque l’on a des contraintes qui ne varient pas selon la météo.

Avoir le sentiment de se traîner, tout en se forçant à mener de front toutes ses activités, peut devenir une vraie souffrance durant de longs mois.

Mais le problème vient-il de nous, ou de l’environnement qui ne s’adapte pas aux conditions extérieures ?

Si l’on regarde autour de nous, on constate qu’en hiver, tout, dans la nature, fonctionne au ralenti. La végétation est figée, rares sont les espèces qui continuent à pousser par grand froid. Les animaux hibernent (dorment totalement, comme la marmotte) ou hivernent (fonctionnent au ralenti, comme l’ours).

L’humain est l’une des rares espèces qui se sente obligée de conserver le même niveau d’activité quelques soient les conditions extérieures. A tord ou à raison ?

Ce qu’il se passe dans notre corps en hiver

En hiver, l’un des principaux facteurs qui influe sur notre organisme est la baisse de la luminosité. Or de nombreux processus qui nous dirigent dépendent de la lumière qui, par nos yeux mais aussi notre peau, peut influencer notre cerveau.

Ainsi, lorsque la lumière se fait plus rare et plus sombre, notre cerveau sécrète de la mélatonine, aussi appelée « l’hormone du sommeil ».

Cette hormone va recevoir en quelques sorte le message « il y a moins de lumière, c’est l’heure d’aller se coucher ». C’est ainsi que tout notre être se prédispose à entrer dans le sommeil….pour ainsi dire toute la journée !

Ainsi, notamment pour lutter contre le froid qui représente une agression contre laquelle nous devons dépenser de l’énergie (physique et mentale), nous devrions nous mettre au repos durant l’hiver. Essayer de se coucher le soir dès que nous en ressentons le besoin. S’offrir des grasses matinées le week-end, privilégier les activités qui nous ressourcent et nous reposent.

En revanche, il est possible d’aider notre corps à retrouver de l’énergie pour passer la période hivernale le plus facilement possible. Puisque le problème majeur vient du manque de lumière, la solution est simple : obtenir davantage de lumière. Les spécialistes s’accordent pour affirmer qu’utiliser une lampe de luminothérapie en hiver est une solution optimale pour retrouver de l’énergie en cette saison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here