Vous êtes ici : » Les ampoules » Les ampoules à économie d'énergie » Accélérer la transition de l’incandescence vers la basse consommation

Accélérer la transition de l’incandescence vers la basse consommation

http://www.lampe-de-luminotherapie.com/incandescence-basse-consommation/

Un enjeu majeur pour le climat et le pouvoir d’achat
Selon l’Agence internationale de l’énergie, l’éclairage engendre chaque année dans le monde 1 900 millions de tonnes de CO2, soit près de 4 fois les émissions annuelles de gaz à effet de serre de la France, et absorbe 19 % de la production d’électricité de la planète.

Le remplacement des ampoules à incandescence par des « lampes basse consommation » permettrait à la France d’économiser 8 térawatts-heures de consommation d’électricité (soit l’équivalent de deux fois la consommation annuelle d’électricité des habitants de Paris).

L’éclairage constituant en partie un usage de pointe de l’électricité, faisant plus fréquemment appel à des moyens thermiques de production (gaz, charbon, fuel…) tous générateurs d’émissions de gaz à effet de serre, un tel remplacement permettrait en outre de réduire les émissions de CO2 de près d’un million de tonnes chaque année.

Dans certains secteurs d’activité comme le secteur tertiaire, l’éclairage représente près de 35 % de la facture énergétique. En France, l’éclairage dans le secteur résidentiel représente 9 % de la facture d’électricité des ménages. L’utilisation d’ampoules à incandescence doit être reconsidérée pour des raisons énergétiques, écologiques et économiques :

  • avec une ampoule à incandescence, seule 5 % de l’énergie est transformée en lumière, le reste étant transformé en chaleur ;
  • les ampoules à incandescences ont une durée de vie limitée (environ 1 000 heures) ;
  • les ampoules à incandescence ont un coût à l’achat faible, mais elles consomment 4 à 5 fois plus d’énergie qu’une lampe dite « basse consommation » et ont une durée de vie de 6 à 10 fois plus courte (voire 15 fois pour une ampoule « professionnelle ») ; au total, le coût d’une ampoule à incandescence est 3 à 4 fois plus élevé qu’une « lampe basse consommation » ; l’acquisition d’une « lampe basse consommation » par un ménage lui procure un gain net qui peut aller jusqu’à plusieurs dizaines d’euros sur la durée de vie de l’ampoule.

En 2007, 68 % des ménages possédaient au moins une lampe basse consommation. Les ménages possédant ce type d’ampoules en disposent en moyenne de 5 dans leur logement.

le coût d'éclairage par type d'ampoules

Les différents types d’ampoules

Les ampoules sont classées selon leur performance énergétique, de la classe A qui regroupe les ampoules les plus économes à la classe G qui regroupe les ampoules les plus énergivores. L’affichage de la classe énergétique sur l’emballage est obligatoire.

classes énergétiques des ampoules

Les ampoules, à l’exception des ampoules à incandescence et halogène, contiennent des substances dangereuses et doivent donc être recyclées. Ces ampoules sont soumises à une éco-contribution, qui finance un circuit de collecte et de recyclage dédié.

180 millions d’ampoules sont vendues chaque année en France. Selon les estimations des producteurs, le marché a été réparti en 2007 de la manière suivante :

  • 152 millions d’ampoules à incandescence ;
  • 23 millions de lampes fluocompactes « basse consommation » (75 % de classe A et 25 % de classe B) ;
  • 4 millions d’ampoules à halogène ;
  • 1 million de lampes « LED ».

L’amélioration ces dernières années des « lampes basse consommation », tant d’un point de vue énergétique que photométrique, permet d’avoir aujourd’hui des solutions de substitution aux ampoules à incandescence pour un même service rendu (même indice de rendu des couleurs, même température de couleurs,
acceptation des allumages/extinctions répétés…).

Nos références d’ampoules économiques (qui dispensesnt de la luminothérapie)

Article de Ann-Charlotte, de Bien et Bio - Dernière mise à jour : le 18 novembre 2008

Thèmes associés : Ampoule basse consommation, Ampoule basse tension, Eclairage basse consommation, Lampes basse consommation, Recyclage des ampoules basse consommation

Les commentaires :

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)