Vous êtes ici : Lampe de luminothérapie » Luminothérapie en général » Nouveautés en luminothérapie pour Noel

Nouveautés en luminothérapie pour Noel

http://www.lampe-de-luminotherapie.com/innosol-aurora-rondo/

Noël arrive ! D’ailleurs depuis aujourd’hui, le site lampe-de-luminothérapie adopte son habit d’hiver et vous propose un design spécial Noël. Pour accompagner cette fin d’année, et combler les amateurs de luminothérapie, nous vous proposons une sélection des nouveautés de cette fin d’année 2010.

Nouvelles lampes de luminothérapie de la gamme Innosol

Nouvelles lampes de luminothérapie de la gamme Innosol

Lampe de luminothérapie Innosol Aurora et innosol Rondo

Avant la mise en service de ces appareils de luminothérapie, il est bon de savoir comment la lumière claire affecte l’organisme et comment on applique un traitement de luminothérapie. Cela peut vous paraitre simple et bête, mais pour un appareil de luminothérapie, et d’ailleurs pour tout autre appareil permettant un traitement médical, nous vous recommandons de toujours lire la notice d’explication. En voici les grandes lignes pour mieux comprendre le fonctionnement des deux appareils de la famille Innosol, l’Aurora et le Rondo.

La lumière et ses effets sur la santé

Un grand nombre de personnes souffrent lorsque la quantité de lumière visible diminue. Ces personnes sont alors sujettes à des périodes de fatigue constante et un sentiment de déprime ou d’humeur maussade. D’après des études médicales réalisées dans le monde, il est possible que lorsque la quantité de lumière naturelle diminue, nous avons tendance, via nos hormones et nos fonctions organiques, à nous mettre en veille, à être moins en forme. Ce mécanisme de protection inné se traduit entre autres par les symptômes suivants, caractéristique de ce que l’on appelle les troubles affectifs saisonniers et dépressions saisonnières :

  • Fatigue intense, léthargie et troubles du sommeil à répétition
  • Augmentation de l’appétit qui peut conduire à une prise de poids
  • Manque d’énergie
  • Humeur variable
  • Baisse de la vitalité
  • Difficulté à trouver son rythme au travail

Pendant une journée ensoleillée, la quantité moyenne de lumière varie entre 50 000 et 100 000 lux. Dans une maison, l’éclairage normal correspond seulement à 50 ou 100 lux. Lors d’une séance de luminothérapie, on s’expose a une lumière vive d’une intensité de 2 500 lux (au minimum)  de sorte que la lumière atteigne la rétine de l’oeil et simula la présence du soleil. A travers la rétine, la lumière affecte par les voies nerveuses la partie du cerveau sensible à la lumière (noyau suprachiasmatique), qui régule et gère les fonctions de l’organisme suivant le rythme circadien. La lumière diminue la quantité de mélatonine, une hormone somnifère sécrétée par l’épiphyse. La mélatonine est une substance importante pour la régulation de la vitalité et du sommeil et aussi pour la dépression saisonnière décrite ci-desssus. La luminothérapie ou encore la photothérapie permet de diminuer ces symptômes et d’augmenter la vitalité et de remonter le moral en générale. Si les symptômes sont très graves, il convient de consulter un médecin afin de déterminer exactement le traitement à suivre. Mais pour prévenir ces troubles récurrents, auxquels sont sujets un grand nombre de français, des séances de luminothérapie sont totalement indiquées.

A quel moment commencer son traitement de luminothérapie ?

Il est conseillé de commencer la luminothérapie avant l’apparition des premiers symptômes, de préférence dès le début de la saison où les journées raccourcissent. Cela peut paraître tôt, mais de nombreuses personnes qui utilisent la luminothérapie nous expliquent commencer chaque année leurs « cures » dès le mois de septembre. Certes il y a encore de blles journées à l’automne, mais la luminosité est décroissante, et entraine irrémédiablement une baisse de l’humeur.

Prendre des séances de luminothérapie 3 à 5 fois par semaine durant toute la saison peu lumineuse est une bonne solution. Si les symptômes ne diminuent pas ou réapparaissent, prendre des séances de photothérapie tous les jours en traitement intense par cycles de 1 à 2 semaines. Vous pouvez aussi commencer par un cycle de traitement intense et le répéter chaque fois que vous le sentez nécessaire. Il est important que vous trouviez le bon rythme qui correspond à votre corps, et à sa réaction à la lumière . Chez certaines personnes, des séances ponctuelles suffiront, mais pour d’autres, c’est bien le travail sur le long terme qui sera payant.

La durée d’une séance de luminothérapie est en général variable et peut aller de 30 minutes à 2 heures. Gardez à l’esprit que s’exposer pendant plus de deux heures n’améliore pas l’efficacité du traitement. La période idéale pour une séance de luminothérapie s’étale de 6h00 à 18h00. Sachez que l’effet de la lumière sera plus efficace le matin. Une séance de luminothérapie réalisée le soir peut perturber le début du sommeil. Si votre problème est celui d’un un ”couche-tôt” (les personnes âgées en particulier), une séance prise en début de soirée recule le besoin de se coucher et sera alors parfaite. Si cela vous convient mieux, vous pouvez aussi répartir le traitement en plusieurs séances durant la journée. Pour cela, il existe des lampes de luminothérapie qui s’installent au bureau, mais aussi des ampoules, qui apportent les bienfaits de la luminothérapie sans aucun effort !

Appareil de luminothérapie Rondo Innosol en fonctionnement

Appareil de luminothérapie Rondo Innosol en fonctionnement

Il n’est pas nécessaire de regarder directement la source de lumière, il suffit que vous la mainteniez dans votre champ de vision la lampe. Certains recommandent, pour un traitement très efficace, de regarder de temps en temps, par petits coups d’œil, la lampe. Ainsi, vous capterez une « dose » de lumière. Pendant la séance, vous pouvez lire, écrire ou travailler. Souvenez-vous qu’une séance de luminothérapie ne doit pas être contraignante, mais au contraire, vous aider à vous relaxer et vous sentir mieux. L’efficacité de la luminothérapie dépend de la distance, c’est à dire de l’espace entre votre visage et la lampe. A ce sujet, regardez bien la notice d’utilisation du produit de luminothérapie que vous venez d’acheter, cela sera précisé.  S’assurer cependant, que la distance entre le visage et la lampe soit de 50 cm maximum. On peut aussi se mettre encore plus près de l’appareil, ce qui diminue la durée d’exposition nécessaire…

Information sur les lampes Aurora et Rondo d’Innosol

Ces appareils sont équipés d’un ballast électronique qui augmente la fréquence de vibration jusqu’à un niveau (30 000 Hz) qui n’est pas perceptible par l’oeil. Après les premières séances de thérapie par la lumière, de légers maux de tête et une fatigue des yeux sont possibles. Ceci est normal et ces effets secondaires disparaissent en général en quelques
jours. Si ce n’est pas le cas, il faut interrompre le traitement et contacter un médecin pour savoir si l’on peut continuer le traitement.

La lampe Innosol Aurora en fonctionnement

La lampe Innosol Aurora en fonctionnement

Tous les gens ne souffrent pas de trouble affectif saisonnier (TAS) dû au manque de lumière. La sensation d’épuisement, les troubles du sommeil et la déprime peuvent être dus aussi à d’autres causes. La photothérapie améliore le plus efficacement votre bien-être, quand vous la combinez avec des exercices physiques et un régime alimentaire sain.
Consulter un médecin avant de commencer le traitement, si vous souffrez :

  • de maladie des yeux (par exemple infection ophtalmologique ou hypersensibilité à une lumière claire)
  • de troubles mentaux
  • ou si vous utilisez des médicaments psychotropes

Lorsque vous commencez une séance de luminothérapie avec l’appareil Aurora ou Rondo, nous vous conseillons de noter vos observations relatives aux effets du traitement. Ceci vous permettra de trouver le mode de thérapie qui vous convient le mieux. Notez dans un petit cahier les éventuels maux (yeux, tête) que vous ressentez, mais aussi l’amélioration de votre moral / forme. Ces retours nous sont très précieux pour conseiller au mieux les clients, mais ils vous aideront également à mieux débuter votre traitement, la prochaine saison. Si vous n’avez pas de petit cahier sous la main, sachez qu’un journal thérapeutique est proposé à la fin de la notice d’utilisation des appareils Innosol. Vous y trouverez des colonnes telles que Date / Heure / Durée / Observation afin d’y collecter toutes vos remarques !

Innosol Aurora

Aurora est une lampe de luminothérapie au design moderne qui peut également être utilisée comme lampe d’ambiance. Son design circulaire et innovant en font une des lampes de luminothérapie les plus élégante à ce jour.

Appareil de luminothérapie Innosol Aurora

Appareil de luminothérapie Innosol Aurora

Innosol Rondo

La forme ronde et équilibrée de la Rondo apporte le soleil dans votre intérieur. Idéal en objet décoratif, et pour la luminothérapie occasionnelle. Son design circulaire et harmonique représente une chaude image du soleil et de l’été. Modèle historique de la marque, Innosol Rondo dispose d’un tube de 55 Watt qui procure une lumière blanche uniformément dispersée sur l’ensemble de la surface. La lumière de la lampe Innosol Rondo pénètre confortablement vers les yeux.

Appareil de luminothérapie Innosol Rondo

Appareil de luminothérapie Innosol Rondo

Les lampes de luminothérapie INNOSOL sont conformes aux normes CE Médical 0434 et validées par le bureau Det Norske Veritas.
Elles sont en outre approuvées par le Bureau d’Inspection Electronique finlandais SGS FIMKO.
Tous nos modèles restituent une lumière blanche douce qui ne souffre d’aucun scintillement et est très confortable pour les yeux.
Les lampes INNOSOL bénéficient d’une garantie de 2 ans sur le châssis et l’électronique et de 1 an sur les tubes.

Article de Ann-Charlotte, de Bien et Bio - Dernière mise à jour : le 20 novembre 2009

Thèmes associés :

Les commentaires :
Vincent

J’avais beaucoup entendu parlé du bien-être ressenti avec la lumière et cet article m’a « éclairé » sur le sujet si j’ose dire ! merci

Geoffroy

Article complet sur le problème de la dépression saisonnière et des troubles affectifs saisonniers. Pour de nombreuses personnes, le TAS est une maladie très handicapante, qui les empêche de vivre normalement sans traitement. Je trouve ça très bien d’en parler et de mettre en avant les solutions.

Geoffroy de http://www.objet-publicitaire-ecologique.com

Georges

Selon un article, Certaines études américaines proposent l’association de la luminothérapie et d’un antidépresseur sérotoninergique. Cette association permet de raccourcir le délai de réponse de l’antidépresseur et, même dans certains cas, de diminuer le dosage des médicaments. Utilisée en fin de traitement, la luminothérapie permet d’allonger la période de « bien-être » du patient.

Paul-Olivier

On sous estime beaucoup trop les bienfaits de la lumière sur le bien être. Bravo pour ce blog et vos billets très complets sur le sujet !

Mélodie

Très bon article qui m’a permis d’éclaircir tous les bienfaits que la lumière peut avoir sur notre bien être. Très bon blog , Bonne continuation

Lucie

je reste quand même septique, pour moi moins il y a de lumiere et mieux je me porte.

Jacques

On sait déjà que la peau transforme la lumière en vitamine D.
Et on ignore sans doute les autres bienfaits de la luminothérapie.

Aurelien

Ce serait intéressant d’avoir des retours d’expérience de personnes qui ont testé ce type de lampe.

Patrice

Design plutôt réussi pour la lampe de luminothérapie Aurora.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)