Vous êtes ici : » Lampes de luminothérapie » La luminette : des lunettes de luminothérapie

La luminette : des lunettes de luminothérapie

http://www.lampe-de-luminotherapie.com/luminette-lunette/

La luminothérapie sert a traiter de nombreuses pathologies, dont celle de la dépression saisonnière à l’arrivée de l’automne.
Pour lutter contre ce phénomène, il existe les lampes de luminothérapie, mais elles peuvent être contraignantes pour ceux qui les utilise, car il faut rester devant au minimum une demi-heure par jour. Il existe aujourd’hui une solution qui vous permet de bouger librement en effectuant votre séance de luminothérapie : la Luminette !

La luminothérapie : un traitement de fond

Les effets de la baisse de luminosité

Lorsque la luminosité naturelle diminue, notre horloge biologique peut se dérégler. Ainsi, à l’arrivée de l’automne et pendant l’hiver, on peut ressentir une baisse de moral, un manque d’appétit, des troubles de la libido.
En effet, par une belle journée d’été ensoleillée, nous bénéficions d’un degré d’ensoleillement qui va de 50 000 à 100 000 lux (unité de mesure de l’éclairement lumineux du Système international). Alors que par une journée d’hiver ensoleillée, nous n’obtiendrons qu’entre 2 000 et 10 000 lux uniquement.
C’est pourquoi la luminothérapie est souvent utilisée pour lutter contre les effets indésirables du manque de lumière qui peuvent engendrer une dépression saisonnière, appelé aussi blues de l’hiver.

Qu’est-ce que la luminothérapie ?

luminothérapieLa luminothérapie est un traitement par la lumière, qui sert à lutter contre le dérèglement de l’horloge biologique interne. Il s’agit d’une lumière artificielle qui reproduit le spectre de la lumière du soleil : une lumière blanche, dite à large spectre.
Notre organisme est en effet régulé par la lumière naturelle sur un cycle de 24 heures. Il peut arriver que, pour plusieurs raisons, notre horloge interne se dérègle créant de nombreux troubles peu agréables.

Que peut-on traiter grâce à la luminothérapie ?

Le changement de luminosité provoque des désagréments qui peuvent disparaître grâce à la luminothérapie : dépression (saisonnière ou non), prise de poids, troubles de l’appétit, troubles du sommeil ou encore fatigue chronique.
Il est aussi recommandé d’utiliser la luminothérapie dans d’autres cas de figure : insomnies, travail en horaire décalé, jet lag (syndrome dû au décalage horaire), pour remettre à l’heure notre horloge biologique !

Qu’est-ce qu’une Luminette ?

Les caractéristiques de la Luminette

La Luminette est une paire de lunette de luminothérapie. Sa forme design et sa technologie (diode LED) en font un produit high-tech. Elles peuvent être utilisées par les porteurs de lunette et par les porteurs de lentilles !
La Luminette détient un agrément médical 93/42/EEC, ce qui veut dire qu’elle peut être prescrit par votre médecin, en cas de dépression saisonnière ou de fatigue chronique.

Les bienfaits de la luminothérapie sans contraintes

Grâce à la Luminette, vous aurez les effets de la luminothérapie mais avec une efficacité maximum. En effet, la source lumineuse est très proche de l’œil, sans aucune gênes, ni nuisance, ni de sensation d’aveuglement. Le faisceau lumineux atteint la zone inférieure de la rétine, qui est plus sensible à ce traitement. De plus, cette lumière proche du spectre naturel arrive dans l’œil selon la même inclinaison que la lumière du soleil, ce qui augmente son efficacité.
Ces lunettes sont légères, ergonomique et vous offre une liberté totale dans vos mouvements.
Et grâce à son autonomie d’une heure , vous pouvez vaquer à vos occupations en même temps que votre séance de luminothérapie !

Crédits photos : dsevilla, kevinDooley

Article de Bien et Bio - Dernière mise à jour : le 14 décembre 2010

Thèmes associés : Agrément médical, Blues hivernal, La dépression saisonnière, Luminette

Les commentaires :
Greg

Je trouve cette luminette bien plus pratique que la classique séance devant une lampe de luminothérapie, d’autant qu’elle convient aussi bien aux porteurs de lentilles qu’à ceux qui mettent des lunettes…

Eliette

Bonjour,
Merci pour cet article intéressant, mais est ce vraiment efficace ?
Ma question, peut être bête, mais est ce que cela ne risque pas d’entrainer une certaine dépendance ? et du coup, recréer une dépression si l’objet ne fonctionne plus ?
bonne journée :)

Produit bio

Bonjour,

La luminette est bien évidemment efficace. Et comme toutes les lampes de luminothérapie, ces lunettes ne vont pas créer de dépendances, ni de dépression lorsque l’on ne l’utilise plus.

Clémence

Heureusement que cette luminette ne créer pas de dépression ou de dépenser une fois qu’on ne l’utilise plus!!

Sophie

J’ai une lampe chez moi, j’avoue que c’est encombrant…

Je suis curieuse de savoir l’efficacité et les impacts après utilisation de ces lunettes. En effet elles sont relativement proches des yeux contrairement à ma lampe où je me place à une distance raisonnable.

Marek

Donc si je comprend bien la luminothérapie c’est en gros une thérapie contre le manque de soleil? Je crois que j’ai besoin de luminothérapie alors. Quoi qu’en ce moment ça va il fait plutôt beau enfin ça dépend des régions!!!

Gregory

Bonjour, produit très intéressant que je découvre via votre blog. Est ce que cette luminette est translucide ? je ne comprend pas bien le principe, vous dites que la lumière n’aveugle pas OK mais voit on a travers les panneaux ? Auriez vous une vidéo de fonctionnement ?

Merci

dominique

bonjour quel est le prix de la paire de luminettes merci a vous

Daniel, de Bien et Bio

Actuellement, elle est en promotion. Vous retrouverez la lunette de luminothérapie à 275€ (27% de réduction).

Mildred Oconnor

Pour lutter contre ce dérèglement de l’organisme, la luminothérapie est devenue incontournable. Elle permet de se soigner par la lumière pour retrouver force et dynamisme, à utiliser aussi de manière préventive !

Aurélien

Je ne connaissais pas, enfin que de nom.
Le prix reste assez élevé, mais vu les bienfaits, pourquoi s’en priver.
A tester !

Dexter Kim

Là où la chromothérapie utilise chacune des couleurs du spectre du soleil, la luminothérapie quand à elle, utilise une lumière blanche, dite à spectre large. La luminothérapie se base ainsi sur le degré de luminosité et agit sur la régulation de la mélatonine, pour diminuer le besoin de sommeil en période active.

Curt Obrien

Si on ne sait pas encore comment la luminothérapie fonctionne exactement, 80 % des individus souffrant de troubles d’humeur saisonniers en tirent un bénéfice. Elle se révèle également très utile pour les insomniaques, travailleurs de nuit ou personnes soumises au décalage horaire, et dans certains cas, plus efficace que les antidépresseurs. « En quelques jours naît une sensation d’allégement corporel et de tonus, comme si ce « soleil artificiel » vous remplissait d’énergie », affirme Gérard Pons, président de l’Association française de luminothérapie. « Les séances de luminothérapie se font avec des lampes adaptées dont les ampoules sont à incandescence, les seules qui restituent un spectre proche de celui du soleil », explique le docteur Dominique Bourdin. On peut acheter dans le commerce des lampes de luminothérapie dont la puissance est calculée en LUX. Une séance quotidienne et matinale de 20 à 30 minutes d’exposition devant (à environ 30 cm) une lampe de 10 000 lux (équipée d’un filtre anti-UV) est reconnue comme étant un traitement efficace contre la dépression saisonnière. Autre appareil : le simulateur d’aube. Il permet une synchronisation de l’horloge biologique en reconstituant un réveil naturel par une intensité lumineuse progressive. « Le cerveau analyse le delta de variation de la lumière. Un fois détectée, elle envoie un message à la glande pinéale qui stoppe la production de mélatonine. Le réveil est alors naturel et tout en douceur», explique le président de l’Association Française de Luminothérapie.

Liz

La luminothérapie est née au États-Unis grâce au célèbre Professeur Ronsenthal qui fut le premier à découvrir la corrélation entre la dépression hivernale appelée aussi dépression saisonnière et le manque de lumière. Le traitement consiste en une exposition quotidienne face à une lampe de luminothérapie médicale afin de combler le manque de lumière due à la baisse d’ensoleillement hivernal pour retrouver l’énergie et la vitalité. Appelée TAS troubles affectifs saisonniers en France et SAD seasonal afective disorder outre atlantique, cette dépression saisonnière intervient pendant la période sombre de l’année, de septembre à avril. Le manque de lumière naturelle cause de nombreux troubles mais le principal est la sécrétion de mélatonine. C’est cette hormone somnifère qui est à l’origine du blues de l’hiver appelé plus communément blues hivernal. La mélatonine va nous donner cette envie de dormir et cette fatigue quotidienne entraîne soit une petite déprime soit une dépression plus grave qui entrave le bon déroulement de la vie quotidienne.

cathy

Quelle est la durée de vie de la paire de lunette de luminothérapie, le faisceau lumineux, donc les néons intérieurs ?
Merci de me répondre
Cathy

Daniel, de Bien et Bio

Bonjour Cathy,
La paire de lunette de luminothérapie a une autonomie d’une heure et une durée de vie de 10 000 heures.

Tabitha

Les particularités de la dépression saisonnière sont que les personnes ont une tendance plutôt à l’hypersomnie et à la boulimie. De plus la tristesse est davantage marquée le soir. Si l’ensemble des causes de la dépression saisonnière ne sont pas clairement identifiées, celle qui est repérée sans aucun doute est la baisse d’intensité lumineuse et la diminution du temps d’exposition à la lumière pendant la période automne-hiver. C’est sur ce point que la luminothérapie peut pleinement jouer son rôle en compensant le manque de lumière. Le manque de lumière de cette période entraine une variation de la production de mélatonine et de l’activité liée à la sérotonine. La mélatonine est une hormone impliquée dans la régulation des rythmes biologiques et de l’humeur. La diminution du temps d’ensoleillement et de l’intensité lumineuse durant la période automne hiver entraîne une hausse de la production de mélatonine qui génère des changement au niveau de l’humeur, de l’appétit, de l’énergie et du besoin de sommeil. L’exposition à une lampe va compenser le manque de lumière naturelle et va ainsi permettre d’éviter tous les effets négatifs qu’il entraine sur l’organisme. Dans le cas d’une dépression saisonnière, il est essentiel de combler le manque de lumière par le biais de la luminothérapie. Il est également important de consulter pour confirmer le diagnostic et pour traiter d’éventuels troubles associés ou encore pour compléter le traitement de luminothérapie si besoin.

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)