La 25e fête de l’homme, de la nature et de l’environnement s’est déroulée à Thaon ce week-end. Au travers d’animations et de conférences, le public a pu s’initier aux prdoutis bio, aux techniques naturelles, etc… et la luminothérapie, tout comme les ampoules à ions négatifs, tenaient une bonne place !

« La lumière est le principal synchronisateur de notre horloge biologique. D’où les difficultés à trouver de l’énergie quand la lumière du jour baisse rapidement, comme en hiver par exemple. Certains même, qui travaillent notamment dans les bureaux, ne voient même pas la lumière du jour. D’où le défi relevé par la luminothérapie : reproduire la lumière du jour » explique le journal Vosges Matin.

france

Philippe Cleyet-Merle, naturopathe, a animé une conférence au sujet de la luminothérapie. Il y a été questions des ampoules de luminothérapie qui, avec leurs  6 400 kelvins, arrivent à imiter la lumière du jour (6 700 kelvins).  La conférence, intitulée « Les bienfaits de la luminothérapie et des ions négatifs » a semble t-il attiré de nombreux curieux.

Selon nos confrères de Vosges Matin, lors de cette conférence, une petite expérience a eu lieu : « 2 ampoules allumées (une classique et une ionisante) sont placées dans 2 boîtes en plexiglas. De la fumée est injectée dans les boîtes et au bout de quelques minutes, la fumée de l’ampoule ionisante se retrouve plaquée en bas alors que celle de l’ampoule classique reste en suspension ». Voila une expérience que vous aussi, vous devriez voir, pour mieux comprendre le rôle purificateur des ampoules à ions négatifs. Ces ions, qui vont littéralement nettoyer l’air ambiant, nous vous en avons déjà parlé sur ce site (voir notre article sur les ions négatifs).

3 Commentaires

  1. Je pense que cette science prend de l’ampleur non pas par effet de mode, mais bien parce qu’elle a fait ses preuves ! Effectivement on retrouve à présent la luminothérapie de partout !

  2. Merci de rappeler l’importance de la lumière et des ions négatifs de l’air qui sont bien trop souvent oubliés même en naturopathie ou en diverses techniques de médecines douces.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here