Vous êtes ici : Lampe de luminothérapie » Les ampoules » Les ampoules à économie d'énergie » Ampoules économie d’énergie : 2010 année de transition

Ampoules économie d’énergie : 2010 année de transition

http://www.lampe-de-luminotherapie.com/ampoule-a-economie-d-energie/

Les députés ont adopté, jeudi 16 octobre, dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif au Grenelle de l’environnement un amendement visant à retirer de la vente les ampoules à incandescence. La mesure entre dans le cadre des disposition visant à réduire de 20% la consommation énergétique en France. C’est donc la fin de notre bonne vieille ampoule avec son filament, et une nouvelle ère pour les ampoules basse consommation. Cette annonce suscite diverses réactions, et des questions… La fin des ampoules traditionnelles est programmée pour 2010.

Une ampoule et une plante

Les ampoules basse consommation sont elles dangereuses pour la santé ? Le recyclage des ampoules basse consommation est il facile ?  Quel est le prix de ces ampoules économiques ?

Depuis le mois de mai 2008, nous tachons de répondre sur Lampe de Luminothérapie à toutes ces préoccupations. Voici en synthèse ce que l’on peut dire sur ces ampoules basse consommation, dont l’arrivée est maintenant programmée dans nos foyers.

Les ampoules basse consommation sont elles dangereuses pour la santé ?

Les ampoules économie d’énergie renferment de faibles quantités de mercure, métal dont la toxicité et l’écotoxicité sont connues. Mais en cas de casse d’une ampoule, les conséquences prouvées ne sont pas dangereuse pour la santé, à condition de respecter plusieurs précautions (ouverture de la pièce, ne pas se rapprocher de suite, etc…). Le mercure contenu dans le tube n’est pas dangereux en utilisation.

Quant au sujet des ondes, nous avons déjà consacré un article à ce sujet, dont voici un extrait. Je vous invite à le consulter ici.

A proximité des , pour une distance faible, l’exposition est non-conforme à la recommandation du Parlement Européen visant à limiter le rayonnement à 1 V/m maximum. A l’utilisation, il y a donc un risque, si ces ampoules sont utilisées de manière très proche de l’utilisateur :

  • sur une lampe de chevet
  • sur une lampe de bureau

Mais pour tous les autres usages, ces ampoules sont à une distance supérieure à 50cm (fixées au plafond !!!). Il convient donc de modérer cette polémique, les ne sont pas dangereux pour une utilisation “traditionnelle” des .

Deux ampoules

Le recyclage des ampoules basse consommation est il facile ?

Là encore, un sujet qui fait débat et sur lequel on peut lire tout et son contraire. Les lampes fluocompactes contiennent du mercure, comme nous l’avons vu. De ce fait, elles sont considérées comme un déchet dangereux. Une filière, appelée filière DEEE (Déchets d’Equipement Electrique et Electronique) a été mise en place pour traiter ces déchets. Avant la mise en place de cette filière le 15 novembre 2006, seulement 15% des lampes à économie d’énergie étaient collectées et traitées en France par des prestataires différents… En 2008, ce chiffre devrait atteindre 31% (il était de 24% en 2007).

La collecte n’est pas encore optimale. Mais des actions de sensibilisation sont en cours, ainsi que l’installation de lieux de collecte. Comme toute filière jeune, la collecte doit se mettre en place.

Quel est le prix de ces ampoules économiques ?

Les normes de consommation d’énergie sont plus fortes que par le passé. L’obligation de passer aux ampoules basse consommation se fera via des mécanismes d’incitation fiscaux. Il existe déjà des incitations « temporaires », et des opérations coup de poing.

Acheter une ampoule économique à 1€ semble possible donc… Toutefois, les prix sont en général élevés, plus élevés que des ampoules à incandescence. Faut-il espérer des baisses de prix avec la généralisation ? Pas sûr que les prix baissent et ce pour diverses raisons. Les hyper veulent continuer à marger (et l’obligation leur donne des clients), et le prix du recyclage va sans doutes être pris en compte…

Où en trouver ?

La plupart des magasins vont proposer ces ampoules. Les lecteurs de Lampe de Luminothérapie préfèreront les ampoules de luminothérapie. Ce sont des ampoules économqiues qui en plus d’apporter 80% d’économies, améliorent la santé. L’annonce de la fin des ampoules « classiques » est donc une occasion pour vous rappeler qu’en plus de faire des économies, cette loi est une opportunité pour passer à la luminothérapie, non ?

Nos ampoules de luminothérapie

Crédit photo :Nick Carver Photography, Mike Dykstra

Article de Ann-Charlotte, de Bien et Bio - Dernière mise à jour : le 24 octobre 2008

Thèmes associés :

Les commentaires :
candela

Encore une loi absurde, prise en dépit du bon sens. Les ampoules à économie d’énergie vont permettre de limiter les factures d’éclairage, mais la contrepartie est que les factures de chauffage vont augmenter dans une proportion presque identique. Pour annoncer des économies d’énergie, le bilan comparatif n’est fait que sur la consommation de l’ampoule, alors qu’il doit se faire sur l’habitat. Pour être le plus complet possible, le bilan doit se faire sur la durée de vie complète de l’ampoule, de sa conception à son recyclage, dans son lieu d’utilisation. On s’apercevrait ce faisant, que la bonne vieille ampoule à filament est plus économique et plus respectueuse de l’environnement. (Prendre aussi en compte les dangers de métaux lourds et les rayonnements néfastes).

Donatien

L’utilisation d’ampoule à économie d’énergie est très bien en soi, cela dit elle émettent des ondes néfastes pour la santé et qui sont en dehors des normes actuelles!!! De plus utiliser une ampoule basse consommation dans une salle éclairée longtemps nous fais faire une réel économie d’énergie, mais si l’on a plus accès aux ampoules traditionnelles nous serons dans l’obligation de mettre ces ampoules partout (même dans les couloirs, escaliers, entrées, toilettes etc), et c’est là que la loi issue du Grenelle de l’environnement tourne à la limite du ridicule puisque ces ampoules consomment beaucoup plus qu’une ampoule traditionnelle tant qu’elles ne sont pas chaudes! Nous allons donc être obligé de ce cas d’installer des ampoules dangereuses pour la santé, qui consomment plus d’énergie, qui coutent plus cher et dont le recyclage laisse encore vraiment à désirer. On voudrait nous faire croire que c’est pour notre environnement??? Moi je crois que ceux qui pondent des lois feraient bien de se renseigner avant de nous sortir des « conneries »! Il y a les lampes à led qui se développent et qui ont bien plus d’avantages que ces ampoules basses consommation, qui au fond, sont déjà obsolètes! Utiliser les ampoules basse consommation dans certaines condition est tout à fait viable (j’en ai chez moi d’ailleurs), mais interdire les ampoules traditionnelles ne fera pas gazouiller les oiseaux plus fort, il seront toujours empestés par les avions, qui cela dit en passant, ne sont jamais embêtés par les loi sur l’environnement, ils seront toujours pris dans des nappes de pétrole issues des marrées noires ou des dégazages sauvages, qui sont à peine punis vu le nombre de personnes qui passent entre les mailles du filet. J’en passe des pires et des meilleures. Si ils veulent s’occuper, il y a bien d’autres économies d’énergie à faire, à commencer par leurs petits bureau et leurs grandes salles de réception avec des plafond très haut (très facile a chauffer l’hiver…) qui ne sont pas chauffés à 18°, on peut continuer avec l’éclairage démesuré des grandes villes, les illuminations en cette période de noël… Si ils voulaient vraiment œuvrer pour l’environnement il y a des choses efficaces à faire, mais actuellement (et depuis déjà un bon nombre d’années, et je n’ose pas dire de décennies), la seule préoccupation qu’ils ont c’est d’améliorer l’économie (pas d’énergie mais financière). Le gros problème c’est que créer de la richesse ne va souvent pas dans le sens de l’écologie: il n’y qu’à voir les pays en voie de développement qui ont des normes environnementales plus que désastreuses, et pourtant nous achetons tous des produits issus de leur pollution. Le comble de l’ironie serait d’acheter des lampes à économie d’énergie venant d’un pays qui n’a presque pas de normes environnementales sachant qu’une foi fichues il n’y aura pas de structure pour les recycler et tout ça en se disant: je vais œuvrer pour le développement durable… A méditer ce petit coup de gueule du jour, qui, je l’espère, en fera réagir certains.

Bien et Bio

Voila qui est dit. Vos avis sur les ampoules basse consommation sont toujours intéressants. Tout à fait d’accord pour la technologie des LED, mais leur généralisation n’est pas encore d’actualité.

Merci de votre participation.

albert

faites de vraits économies achetez un groupe qui marche à l’eau ou un groupe à moteur magnétique

Louis

Je trouve cette mesure totalement scandaleuse, dans la mesure où elle est obligatoire et non incitatrice.
Comment peut-on, même au nom d’économies d’énergie, obliger tout le monde à changer ses ampoules, pour des ampoules beaucoup plus chères qui plus est ! C’est purement scandaleux.
J’ignorais que le lobbie des ampoules était si puissant en Europe.
Enlever des ampoules bon marché pour poser des ampoules beaucoup plus chères, émetrices d’ondes électromagnétiques, contenant du mercure, et peu performantes !
C’est révoltant !
Merci l’Europe !
Si on voulait déconsidérer l’écologie, on ne s’y prendrait pas autrement.

jackye

Les culots des ampoules à économie dénergie, ne sont qu’à vis ?

Merci

jean

les lampes a economie d’energie sont fabriquees en chine
99%viennent de la bravo l’europe elles arrivent ici a un bas prix x4 par les fournisseurs qui s’engraisse au passage

Bien et Bio

@jean : effectivement de nombreuses ampoules viennent de Chine. Mais en quoi cela est-il mauvais ? Vouloir critiquer à tout prix la Chine me semble un combat un peu dépassé et sectaire. Si vous voulez parler de travail des enfants, de non respect des droits de l’homme, etc, sachez que nous travaillons, sur notre boutique, avec des fournisseurs de toute confiance.

Quant aux fournisseurs qui s’engraissent. Oui il y a des marges. Dire que personne ne fait de bénéfices serait faux, mais c’est ce qu’on appelle le travail, le commerce, les transports, le sourcing. Je comprends totalement les commentaires s’intéressant aux « dangers » des ampoules à économies d’énergie, nous essayons d’ailleurs d’en parler ici même, le plus justement possible. Mais « critiquer » pour critiquer, en parlant de Chine… je ne vois pas.

maud

Que fait on lorsqu’on a comme moi des variateurs dans toutes les pieces alors qu’on sait que cela ne marche pas avec ces ampoules, que la maison est en pierre et que nous ne pourrons pas changer l’installation ?

Bien et Bio

Bonjour Maud. Pour répondre à votre problème, vous avez la possibilité de vous équiper avec des ampoules basse consommation compatibles avec les variateurs. il y en a encore très peu en France, mais vous pouvez en trouver ici : https://www.bien-et-bio.com/ampoule-economique-liliput-8w-e14.htm.

Petit résumé trouvé sur le site : D’une puissance de 20W (équivaut à une puissance de 100W pour une ampoule incandescente), cette ampoule économique vous permet d’économiser 94% sur votre consommation d’énergie par rapport aux ampoules classiques. D’après une étude parue dans Que Choisir n°392 (avril 2002), pour 1000 heures de fonctionnement, la facture d’électricité atteint 11,43 € avec une lampe à incandescence contre 1,76 à 2,31 € pour les fluocompactes.

Eric

J’ai acheté une lampe fluocompacte et l’ai installée dans le hall de nuit. J’ai mesuré qu’entre le moment où j’actionne l’interrupteur et le moment où, à la verticale du lustre, la lumière est suffisante pour pouvoir distinguer correctement le dessin sur le dessus de mes pantouffles, il faut très exactement 18 secondes !
Comment se fait-il que l’on parle si peu de ce handicap pourtant majeur ?
Je conserve cette lampe malgré tout car je suis fier de dissuader ainsi de visu toutes mes connaissances que je reçois chez moi et qui sortent convaincus … de ne pas acheter cette crasse!
Le prix touche le consommateur directement au portefeuille, c’est donc normal qu’il y réagisse. Mais ce problème devrait se résoudre lorsque le marché deviendra plus mature (augmentation de l’offre et donc de la concurrence).
L’impact sur la santé (pollution aux métaux lourds et rayonnement radioélectrique) n’est malheureusement pas immédiat ni visible de sorte que le consommateur y prête souvent moins d’attention. C’est là que le politique (et certainement les écolos) doit intervenir pour nous défendre au lieu de nous culpabiliser de ne pas se détruire la santé !
Quant au problème d’inconfort soulevé au début, j’invite les consommateurs qui auraient acheté une lampe économique à l’essayer sans tarder à leur domicile, sans oublier qu’ils ont le droit d’annuler la vente dans les 7 jours et donc de ramener la lampe au commerçant (avec mes compliments)!

Sophie

j’utilise des ampoules basses consommation depuis longtemps. Contrairement aux débuts laborieux, maintenant, il n’y a plus d’ attente pour obtenir un éclairage satisfaisant.Mais plusieurs ampoules achetées chez Carrefour (les Ulis) ont eu, malgré une courte utilisation quotidienne, une si faible durée que je suis retournée au magasin avec lesdites ampoules et mes tickets de caisse. On m’a alors répondu qu’on ne pouvait rien faire, vu qu’elles avaient été…sorties de leur emballage!

Sophie

Bonjour,

Je suis très sensible à la protection de l’environnement et donc a priori complètement favorable à l’utilisation obligatoire des ampoules économiques. Cependant, étant extrêmement sensible également à la lumière, je me demande parfois si l’équipement complet de l’appartement en ampoules de ce type ne va pas finir par me faire plonger dans une belle dépression. Ampoules jaunes ou blanches, à spirales ou non… le problème est le même : la lumière diffusée est terriblement « mortifère » (pour moi en tout cas).
C’est un sujet qu’on aborde très rarement et pourtant… j’imagine que je ne suis pas la seule dans ce cas-là. C’est un peu comme si on me supprimait l’eau.
J’imagine qu’il va falloir attendre quelques années pour que l’on trouve des ampoules diffisant une lumière acceptable d’un point de vue esthétique. Je me demande comment font les musées etc. où la luminosité est si importante…
Il ne s’agit pas d’un caprice mais d’un problème de « santé » psychologique qu’il faudrait soulever d’après moi.
Peut-être que quelqu’un pourra me donner des conseils sur ce sujet.
MERCI…

Bien et Bio

Bonjour Sophie,
Pour pallier ce problème, nous conseillons les ampoules de luminothérapie.
Elles sont elles-aussi basse consommation, mais elle diffuse une lumière beaucoup plus naturelle, ce qui aide justement à lutter contre la dépression.

Loic

Bonjour,
Un soucis que j’ai remarqué:
Des ampoules sont vendues avec écrit sur l’emballage allumage 5000 on/off et heures d’éclairage + de 6000;en année elle doivent durée de 5 a 6 ans!!!
seulement je constate qu’elle durent pas plus de 2 ans en principe,je trouve qu’il s’agit de publicité mensongère rien d’autre! quelle que soit la marque seul le prix change.

Produit Bio

@Yo : il arrive parfois que certaines ampoules bas de gamme soient dans ce cas là. Il faut donc faire attention à ne pas prendre le premier prix si l’on veut s’assurer de la longévité de ses ampoules à économie d’énergie.

loviane

Cela fait des semaines que je cherche un site comme celui-ci je dois faire un exposé sur les ampoules et sur la loi de 2010

jean-yves

Matraqué à coup de pub par nos média, nous avons changés pratiquement toutes nos lampes à notre domicile.
Malheureusement force est de constater que la fameuse économie tant attendue n’est sûrement pas au rendez vous.
Le prix est exorbitant, on a de sérieux doute sur ses effets sur notre santé en cas de casse, et indépendamment de l’augmentation, ma facture (que je suis à la lettre, n’a pas baissé du tout !). Pour finir, le coefficient d’éclairage est plus que lamentable (on est en 2011, c’est lamentable !).
Pour moi c’est une véritable arnaque marketing mise en place par les entreprises de fabrication de ces fameuses lampes (appuyé bien sûr par EDF qui récupère sa part de gâteau…)

Laisser un commentaire
*Vous devez renseigner votre prénom.
*Vous devez renseigner votre adresse email ou celle-ci n'est pas valide.
*Votre URL n'est pas valide.
*Veuillez saisir un commentaire

(required)

(required)